Envie de rester au courant des alertes sur le territoire ?
{emailcloak=off}
Accueil > Cadre de vie > STRATÉGIE TERRITORIALE > Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT)

Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT)

SCot du grand Creillois

Validé en 2013, le premier Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Grand Creillois a été mis en œuvre jusque juin 2017 pour ensuite rentrer en révision.

Approuvé le 26 mars 2013 sur 14 communes, ce document stratégique pour le Grand Creillois a été mis en œuvre avec succès dans les documents d’urbanisme relevant de son périmètre d’influence.

En 2014, 7 nouvelles communes ont été intégrées (15 523 habitants). L’intégration de ces nouvelles communes impose la recherche de nouveaux équilibres au sein d’un nouveau SCoT couvrant les 21 communes.

Par ailleurs, les nouvelles mutations du territoire ( fermeture de l'entreprise GOSS sur Montataire, la requalification de la base aérienne de Creil...) se doivent d’être intégrées dans le projet de développement du territoire, afin deconforter une organisation urbaine hiérarchisée et une recherche d’économie d’espace.

Une révision du SCoT du Grand Creillois semblait donc nécessaire. Il s’agit de prendre en compte les besoins des acteurs, entreprises, ménages et communes. La révision du SCoT a été prescrite le 04 juillet 2017.

 

> Harmoniser et coordonner les politiques

Le SCoT permet aux communes et aux structures intercommunales d’harmoniser et coordonner les politiques menées en matière d’urbanisme, d’habitat, de développement économique et d’implantations commerciales,...qui ont chacune des effets sur les territoires voisins et leurs habitants.

 

> Chiffres clés

  • 21 communes
  • 105 000 habitants
  • Plus de 100 km2 de superficie (1/3 urbain, 1/3 espaces naturels, 1/3 espaces agricoles)
  • 30 élus pour piloter le SCoT
  • 500 000 € pour l’élaboration du Scot (agence Oise la Vallée et bureaux d’études).

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedinPinterest
Inscription à la Newsletter
{emailcloak=off}