Envie de rester au courant des alertes sur le territoire ?
Je consens à ce que mon adresse mail serve à l'envoi de la newsletter.
{emailcloak=off}
Accueil > Infos pratiques > Actualités

L'actu de l'agglomération

Habitat
actu-enquetes-villes-vivantes-600x449px

Enquête Habitat à Montataire et Nogent-sur-Oise

Habitat, espaces publics, commerces… l’Opération de Revitalisation de Territoire (ORT) engagée en février 2020 par la Communauté d'Agglomération Creil Sud-Oise, les villes de Creil, Nogent-sur-Oise et Montataire se poursuit, avec le lancement d’une étude  habitat. Cette démarche aboutira en 2022 à un dispositif de soutien aux projets de rénovation menés par les particuliers sur le coeur de ville de Montataire et le quartier Carnot/Gare à Nogent-sur-Oise. Afin de mener cette étude au plus près de vos besoins, une enquête, ouverte à tous les habitants de Montataire et Nogent-sur-Oise, vous est proposée. QUELLES SONT VOS ATTENTES ? Participez à l'enquête en quelques minutes :  Réaliser l'enquête en ligne      Contact : Morad Charrouf, responsable service habitat de l'ACSO, 03 44 64 74 88 Pour répondre par téléphone, vous pouvez appeler leLire la suite
Habitat
actu-linkcity-600x449px

179 logements à bâtir sur les bords de l’Oise

Le conseil communautaire de l’ACSO a en effet entériné au mois de juin la vente de deux parcelles aux sociétés Linkcity et Nexity. Le premier programme est conçu par Linkcity (filiale de Bouygues Construction) avec 87 appartements dont 45 en accession privée, et 42 logements locatifs intermédiaires, sur l’emplacement des anciens ateliers municipaux creillois. En tant qu’aménageur de la ZAC Gournay – Les Usines, l’ACSO s’est rendue propriétaire de cette parcelle fin 2018 avec l’ambition de commercialiser cette surface de 3 588 m² située entre la rue Jean-Jaurès, la rue du Port et le quai d’Aval. Dans l’intervalle, 1 350 m² de cet ensemble ont été utilisés pour assurer l’aménagement des espaces publics du secteur des bords de l’Oise notamment au niveau de la place Anciant, de la rue du Port et du quai d’Aval. Aussi, après avoir commandé des études préalables, Linkcity a confirmé vouloir acquérir un terrain de 2 250 m² pour 962 150 € HT, ce que les élus de l’ACSO ont validé. De l’autre côté de la rue du Port, c’est Nexity avec de 92 logements dont 51 en accession privée, 26 logements locatifs intermédiaires et 15 logements sociaux. Elle a été rachetée par l’ACSO à la ville de Creil ainsi qu’une propriété par voie d’expropriation pour une surface de 3 825 m² entre la rue Jean-Jaurès, la rue Pelloutier et le quai d’Aval. C’est à l’unanimité que les élus de l’ACSO ont accepté de céder cet emplacement pour une somme de 1 039 590 € HT.  Le premier coup de pioche pour lancer ces deux opérations sera donné début 2022, et les occupants de ces 179Lire la suite
Politique de la ville
actu

Protocole d’Engagement Renforcé et Réciproque (PERR)

L’ACSO et ses partenaires ont validés cet été le Protocole d’Engagement Renforcé et Réciproque (PERR). Par ce document, ils s’engagent à mettre en œuvre des mesures concrètes en faveur des quartiers prioritaires : les Martinets (Montataire), les Hauts-deCreil, les Rochers et les Coteaux (Nogent-sur-Oise), Bellevue et Belle-Visée (Villers-Saint-Paul). Au titre de la sécurité, par exemple, l’État va renforcer les effectifs de la police nationale sur le territoire. En matière éducative, l’ACSO, avec l’Éducation Nationale, va poursuivre l’accompagnement des collégiens en situation de décrochage scolaire. Des activités seront par ailleurs proposées lors des vacances scolaires dans ces quartiers. Le PERR permettra de prolonger les engagements réciproques de l’État et des acteurs locaux, signataires du Contrat de Ville, jusqu’en 2022 et d’allouer des crédits aux actions portées par les communes (Montataire/Creil/Nogent-sur-Oise/Villers-Saint-Paul) et les associations concernées. Parmi les projets sélectionnés : le centre social « Trait d’union » de Villers-Saint-Paul : Durant l’été, grâce à l’Opération nationale « Quartiers d’été », le Trait d’union a proposé des animations dans les quartiers de Bellevue et de Belle-Visée. Les 2 000 habitants de ces deux quartiers prioritaires ont profité de ce dispositif autour de trois axes : le développement durable, les actions culturelles et les animations tous publics. « Pour la première fois, une journée d’inscriptions pour les sorties, le 23 juin, a eu lieu dans ces quartiers et nous l’avons couplée avec une action « Insertion des 16 - 30 ans », explique la responsable Anne-Sophie Huvet. «Avec la Mission locale, l’AFPA, les Apprentis d’Auteuil et l’Ecole de la 2e chance de Creil, nous avons rencontré les jeunes villersois pour leur détailler les mesures qui les concernent. » ajoute-telle. Une première réussie suivie de plusieurs rendez-vous pédagogiques et ludiques. Le 8 juillet une journée a été consacrée au développement durable avec Sud Oise Recyclerie, les cyclistes de l’AU5V et le bailleur Oise Habitat. Partant de ce « Quartiers d’été », l’équipe du Trait d’union entend amplifier à l’avenir sa présence dans les deux quartiers afin de mobiliser les habitants, d’être à leur écoute, de cerner leurs besoins, de comprendre ceLire la suite
Habitat
terrains-familiaux-page

Terrains familiaux

Installées depuis une quarantaine d’années sur le quai d’Aval le long de l’Oise à Creil, 15 familles de gens du voyage ont investi, cet été, des terrains familiaux locatifs aménagés pour elles au hameau du Plessis-Pommeraye. Au total 61 personnes ont intégré un lieu de résidence plus stable, sans toutefois renoncer à leurs envies de voyages. Ce transfert était guidé à la fois par la nécessité de disposer de la parcelle qu’ils occupaient afin de pouvoir y réaliser les travaux d’aménagement du futur Ec’eau port. Pour s’acquitter de ses obligations imposées par le schéma départemental d’accueil des gens du voyage qui prévoit 55 places de caravanes en Terrains Familiaux Locatifs (TFL), l’ACSO a retenu une surface boisée de 5 000 m² allée du Souvenir au hameau du Plessis-Pommeraye, près de la base aérienne de Creil, cédée gratuitement par la ville. Chaque emplacement, d’une surface de 260 m², est constitué d’une dalle sur laquelle est implanté un module de 38 m² comprenant une pièce de vie/cuisine avec poêle, une salle de douche, un WC également accessible depuis l’extérieur, une buanderie, une terrasse de 15 m² sous auvent et un espace gravillonné. Ces modules sont construits à partir de 30 containers maritimes (chaque logement a été réalisé à partir de 2 containers 40 pieds HC entièrement réhabilités et aménagés). Pour cette opération d’un coût de 2 172 127 €, l’ACSO a reçu une subvention du Département de 45 730 €, et une de l’État à hauteur de 250 000 €. Le site est géré par la même société qui s’occupe de l’aire d’accueil de la Pierre-Blanche. Les familles vont être encore accompagnées pendant plusieurs mois grâce à une Maîtrise d’œuvre Urbaine et Sociale (MOUS) et un service de transport est prévu pour les enfants du groupe scolarisésLire la suite
Urbanisme
escalier-actu

Patrimoine sauvegardé durant la démolition du lycée Gournay

Fin 2020, les membres du comité de pilotage s’étaient déjà montrés pessimistes quant à la réutilisation d’une partie des bâtiments, jugeant l’ensemble trop dégradé. La récupération de métaux avait engendré des occupations illicites, les toits menaçaient de s’effondrer tout comme une verrière, les étages n’étaient plus accessibles. Les techniciens ont donc validé la démolition de l’ensemble propriété de l’ACSO via l’Établissement Public Foncier Local Oise & Aisne (EPFLO). Réaménager l’ensemble aurait été trop coûteux, et la démolition a été préconisée. Néanmoins, les lieux étant porteurs de tant de souvenirs individuels et les témoins d’un patrimoine remarquable, il a été décidé d’établir un inventaire d’éléments architecturaux, patrimoniaux et environnementaux. Le 15 juin dernier, l’agence d’architectes du patrimoine Kargo Sud a présenté sur place aux élus ainsi qu’à certains anciens élèves, ses propositions de conservation : un escalier métallique, un alignement d’arbres, un puits artésien, une fresque, un portail, les supports d’un auvent qui protégeait ouvriers puis élèves et professeurs seront mis en sécurité avant la démolition. Car elle aura lieu cet hiver. Dans l’intervalle, la ville de Creil, l’ACSO et leurs partenaires recueillent des témoignages et des photos de la part d’anciens élèves et enseignants pour éditer un ouvrage. Ensuite, ce site de 3 ha chargé d’histoire au cœur de l’Agglo deviendra un quartier totalement renouvelé et remodelé dont les contours sont encore en réflexion et pour lequel l’État aLire la suite
Habitat
pleiades-actu

Résidence Les Pléiades à Creil

Construite en 1974 dans un style post-modernisme rue Lafayette dans le quartier Rouher de Creil, la copropriété Les Pléiades est composée de 49 logements dont 5 occupés par des locataires. Depuis quelques années, elle souffre d’importants dysfonctionnements, notamment des problèmes d’impayés. De plus, au fil du temps, les propriétaires se sont trouvés dans l’incapacité de faire face à la lente dégradation du bâtiment. Pour les accompagner dans leur volonté d’y remédier, l’ACSO, la ville de Creil et l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) ont subventionné à 100 % une première tranche de travaux d’urgence pour stopper la chute d’éléments de la façade, dans le cadre de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat Intercommunale (OPAHI) et du Plan national Initiative Copropriété (PIC). Les ouvriers sont intervenus en juin et juillet afin de sortir cette résidence de ses difficultés, l’ACSO et l’ANAH ont financé une expérimentation réalisée par l’association Eau et Vie. Avec l’accord du syndic, celle-ci a pris en charge la gestion de proximité et la collecte des charges auprès des occupants, et une enquête sociale a été menée. Un cabinet avait été nommé en septembre 2019 comme administrateur provisoire de la copropriété à la suite d’une requête en ce sens portée par le syndic devant le tribunal. Une rencontre entre les élus et les occupants a permis de mobiliser ceux-ci afin qu’ils s’engagent résolument dans le redressement de la résidence, notamment en payant leurs charges et en votant les autres travaux urgents qui doivent être réalisés de façon pérenne. Ils recevront pour cela l’aide de financements des pouvoirs publics. Un état des lieux va être dressé pour mesurer tous les besoins techniques, financiers, sociaux, etc. de cette copropriété comme pour celle de La Roseraie à quelques hectomètres de là. Un cabinet d’études estimera ensuite les besoins et indiquera à l’ACSO les mesures de sauvegarde à prendre pour laLire la suite
Environnement
epipactis-palustris-epipactis-des-marais

Mieux connaître la faune et la flore avec un Atlas de la biodiversité

C’est pour répertorier la richesse de ce patrimoine naturel méconnu et le valoriser qu’un Atlas de la Biodiversité Communale (ABC) va être réalisé par l’ACSO. Elle a reçu pour cela le soutien financier de France Relance et de l’Office français de la Biodiversité, en partenariat avec Picardie Nature. La variété des milieux naturels (forêts, vallées humides, coteaux calcicoles, etc.) dans l’Agglo favorise une belle diversité faunistique et floristique. L’ABC sera un outil très utile pour leur sauvegarde dans les projets d’aménagement du territoire, et pour leur vulgarisation auprès du grand public. En inventoriant les espèces, les habitats et les corridors écologiques, il fournira des informations structurées et compréhensibles par tous de façon à susciter leur prise en compte. Des compléments de diagnostics pourront être entrepris dans certaines zones, pour affiner les connaissances et les transmettre au plus grand nombre par un vaste programme de sensibilisation. Pendant l’élaboration de l’ABC, écoles, associations, sociétés de chasse, citoyens seront invités à contribuer au projet. L’ACSO envisage ensuite de créer un observatoire local de la biodiversité pourLire la suite
Transport et Déplacements
jaime-mon-territoire

Liaison Roissy-Picardie

L’avis de l’enquête publique confirmant la réalisation d’une voie ferrée nouvelle de 6,5 km qui raccordera la ligne Paris-Creil-Amiens à la gare de Roissy TGV - ce qui mettra Roissy de Creil en moins de 25 minutes – est donc tout à fait favorable au projet. C’est une décision qui réjouit les élus de l’ACSO ! En parallèle, un projet va d’ailleurs pouvoir marier judicieusement développement et écologie : la création d’un éco pont qui doit répondre aux problématiques liées à a traversée de la faune sauvage avec  la présence de la ligne ferroviaire. Le but est de limiter l’impact du futur tracé sur la biodiversité locale, et de faciliter le passage des animaux au-dessus des rails en toute sécurité, principalement pour la grande faune. C’est à Orry-la-Ville, dans le secteur de la Borne-Blanche, au sein du Parc Naturel Régional Oise-Pays de France, qu’il a été décidé de placer cet ouvrage qui simplifiera les déplacements d’un massif à l’autre. Il a été dessiné en forme de diabolo, évasé, et sera large de 30 m. Le coût de cet équipement est estimé à 6,3 M€, dont 5 % seront supportés par l’ACSO.  Le calendrier prévoit pour l’heure de le rendre opérationnel durant la première phase des travaux, c’est-à-dire dans 3 à 4 ans. RenseignementsLire la suite
Transport et Déplacements
challenge-mobilite

Challenge écomobilité scolaire : encourager les déplacements doux

L’an dernier, 279 classes des Hauts-de-France y avaient concouru. Mis en place par le Centre Ressource en Eco mobilité (CREM) avec le concours de l’agence de la Transition écologique (ADEME) et de la Région, il propose pour la 6eme fois aux enseignants et aux élèves de réfléchir à leurs déplacements. L’ACSO invite donc les 80 écoles maternelles et élémentaires du territoire à inscrire leur établissement à cette opération. Durant 5 jours, les enseignants volontaires vont mesurer comment les élèves viennent à l’école, avant de travailler sur la pollution, la santé, etc. Il leur sera ensuite possible de rappeler à chacun que des déplacements doux, comme la marche, la bicyclette, les transports en commun ... L’objectif est de sensibiliser les écoliers aux pratiques éco-mobiles.   Une fois un référent-challenge désigné, chaque classe établira son bilan de déplacement initial. Et au fil des jours, les élèves devront tenter de l’améliorer en optant pour de nouveaux modes de déplacement. Fortement impliquée dans la protection de l’environnement, l’ACSO délèguera dans les classes participantes ses animateurs afin de dynamiser cette action. A la fin du Challenge, les classes les plus éco-mobiles recevront des diplômes et des lots. La classe qui aura fourni le plus bel effort, c’est-à-dire qui aura la plus forte progressionLire la suite
ACSO
goss-actu

La reconversion de Goss-Marinoni est en route !

Il aura fallu 6 ans à l’ACSO pour acquérir fin 2019 l’ex-usine Goss-Marinoni  à Montataire. L’un des fleurons industriels du Bassin creillois créé en 1892 et qui a compté jusqu’à un millier de salariés spécialisés dans la fabrication de rotatives d’impression de journaux a fermé ses portes en 2013. Mais l’ambition de l’ACSO est de redévelopper ce site de près de 12 ha, dix fois la surface de la place Carnot de Creil , aujourd’hui très dégradé. L’étude urbaine commandée par l’ACSO propose la réalisation d’une zone d’activités économiques avec divers produits immobiliers (terrains à bâtir, bâtiments d’activité …) et des parkings qui devront répondre à la demande des entreprises. Des TPE et PME industrielles sont ciblées pour garantir une bonne cohabitation avec les habitations proches. Une attention particulière sera apportée au traitement paysager avec la création de voies piétonnes plantées, la réduction de 10 % des surfaces imperméabilisées et la préservation des rives du Thérain. Les travaux de démolition vont débuter en cette fin d’année avec le déblayage des gravats et la mise à terre des bâtiments afin de permettre la dépollution des lieux début 2022. L’aménagement du site se fera ensuite par tranches, la commercialisation des premiers lots étant prévue au deuxième semestre 2024. L’identité industrielle sera conservée grâce aux fonctions qui y seront réinstallées et à laLire la suite
ACSO
actu-crte-nature-600x449px

Le Contrat Territorial de Relance et de Transition Ecologique (CRTE)

Ce contrat, véritable projet de territoire pour la mandature en cours, permet d’intégrer dans un seul document l’ensemble des démarches, programmes et dispositifs dans lesquels l’ACSO est engagée via la transition écologique et de la cohésion des territoires,Lire la suite
Transport et Déplacements
voies-douces-actu

Les voies douces vont traverser Nogent-sur-Oise

Après la piste cyclable réalisée à Montataire et qui bénéficie d’une passerelle au-dessus du Thérain à hauteur de la place de la Mairie, c’est dans un axe perpendiculaire que les efforts de l’ACSO vont maintenant s’exercer. La traversée nord-sud de l’agglomération sur la commune de Nogent-sur-Oise est désormais au programme des voies douces. Les travaux mis en route en septembre vont affecter plus de 2,5 km allant de la jonction avec Creil au droit de la rue Stephenson jusqu’à la limite nord de Nogent-sur-Oise avec Laigneville. Afin de réaliser une voie verte sur ce parcours, l’ACSO dépensera plus d’un million d’euros. En plus de la piste cyclable qui rassurera les amateurs de deux-roues, il est programmé la sécurisation du rond-point Faidherbe près du château des Rochers, de même que le franchissement des voies ferrées au Pont Royal. Entièrement à la charge de l’ACSO qui a sollicité des subventions du Département et de l’État, le chantier durera 4 mois jusqu’à l’entrée de l’hiver. En même temps, le franchissement du rond-point à l’intersection de la rue Gambetta et de la rue de Verdun sera amélioré. Et le tronçon entre la rue Gambetta et le boulevard Coubertin qui mène au lycée Marie-Curie sera aussi adapté afin que les lycéens puissent rejoindre à vélo l’axe principal nogentais. Par la suite, des études seront menées sur l’avenue de l’Europe, toujours à Nogent-sur-Oise, pour rendre plus accessible le centre commercial Auchan ainsi qu’un peu plus loin la piscine,Lire la suite
Inscription à la Newsletter
Je consens à ce que mon adresse mail serve à l'envoi de la newsletter.
{emailcloak=off}