Envie de rester au courant des alertes sur le territoire ?
Je consens à ce que mon adresse mail serve à l'envoi de la newsletter.
{emailcloak=off}
Accueil > Infos pratiques > Actualités > GEMAPI et SAGE 

GEMAPI et SAGE 

publié le 20/06/2018
gemapi-le-therain-montataire

Comment mieux gérer les cours d’eau ?

Au 1er janvier 2018, l’ACSO a acquis la compétence GEMAPI, autrement dit la Gestion des Milieux Aquatiques et la Prévention des Inondations. 

Avec d’emblée une alternative : assurer en direct ces prérogatives ou les confier à une structure dédiée pour ce qui concerne les rivières Oise, le Thérain, la Brèche et la Nonette pour laquelle une partie du bassin versant touche Saint-Maximin. 
Jusqu’alors, ces missions relevaient du syndicat intercommunal de la vallée du Thérain, du syndicat intercommunal de la vallée de la Brèche, du syndicat interdépartemental du SAGE de la Nonette, et de l’Entente Oise-Aisne. 
Par souci de cohérence, le choix des élus s’est porté sur le transfert de cette responsabilité aux structures qui se préoccupaient déjà de ces cours d’eau. 
La compétence GEMAPI pour la gestion des cours d’eau a donc été déléguée pour le Thérain, la Brèche et la Nonette aux syndicats déjà à l’œuvre, et la compétence liée à la protection contre les inondations a été dévolue à l’Entente Oise-Aisne. 

Par ailleurs, l’ACSO va devoir se prononcer sur l’attribution dès le 1er janvier 2019 de la compétence liée au SAGE, le schéma d’aménagement et de gestion des eaux, dont l’ancienne communauté d’agglomération creilloise disposait par le passé sur le territoire de ses quatre communes. 
Contrairement à la GEMAPI qui vise essentiellement l’entretien des cours d’eau, le SAGE se focalise sur la bonne utilisation des ressources, les problématiques d’alimentation en eau, le retour de l’eau en milieu naturel sans trop industrialiser le territoire et en veillant aux pollutions, etc. 
Il s’agit en somme d’un document de planification, opposable aux tiers, dont l’objectif est la mise en valeur et la protection de l’eau

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedinPinterest
Inscription à la Newsletter

Je consens à ce que mon adresse mail serve à l'envoi de la newsletter.

{emailcloak=off}