Envie de rester au courant des alertes sur le territoire ?
{emailcloak=off}
Accueil > Services aux habitants > HABITAT > Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH)

Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH)

Résidence des Marais à Creil

La 1ère OPAH, une réussite ! En 3 ans, elle a permis de rénover 165 logements, principalement des maisons individuelles

L’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) permet à des propriétaires « modestes » de réaliser des travaux d’amélioration de leur logement et de bénéficier de subventions sous certaines conditions et de conseils.
Lancée en 2013 sur l’Agglomération, l’OPAH de l’Agglomération s’est achevée le 30 septembre 2016.
Cette OPAH est une réussite puisqu’en 3 ans, elle a permis de rénover 165 logements, principalement des maisons individuelles.

L‘OPAH de l’Agglomération Creil Sud Oise (ACSO) concernant les 165 logements a généré 4 millions d’euros de travaux (3 993 930 €)
Sur cette somme, près de 2,7 millions de subventions ont été accordées par les différents partenaires (Etat, Région, Département) dont 521 351 € par l’Agglomération.

Un dossier type Il s’agit d’un ménage composé de 4 personnes cumulant 23 430 € de ressources. La maison a été construite dans les années 50 et a été acquise en 2004.

Un levier économique pour 147 entreprises Ces 4 M€ de travaux constituent un véritable levier pour le tissu économique local. En effet, 147 entreprises ont travaillé dans le cadre de cette OPAH et 47 d’entre elles ont réalisé plusieurs chantiers. Or ces entreprises sont essentiellement de l’Oise (88 %) et 30 % d’entre elles sont de l’Agglomération.

 

> L’OPAH PROLONGÉE 2 ANS

L’OPAH répond à un véritable besoin sur le bassin creillois et c’est pourquoi les élus de l’Agglomération Creil Sud Oise (ACSO) ont souhaité la prolonger de 2 ans. Une nouvelle OPAH a débuté le 1er octobre 2016 et une cinquantaine de dossiers sont déjà en cours.

> CITÉMÉTRIE GÈRE L’OPAH

L’Agglomération Creil Sud Oise (ACSO) a délégué à un prestataire, Citémétrie, la gestion de toute son OPAH. Citémétrie accompagne gratuitement les demandeurs et les bénéficiaires de l’opération dans toutes leurs démarches : du projet jusqu’à la réalisation des travaux et le versement des aides. 
Citémétrie bénéficie de 200 000 € de suivi-animation sur 2 ans.

présentation de l'OPAH   

 

Numéro vert gratuit  - 0800 330 211

 

 
CHIFFRES CLÉS DE L’OPAH (2013 – 2016)

  • 350 logements rénovés ou en cours de rénovation
  • 250 dossiers constitués pour 165 logements rénovés
  • 165 dossiers clôturés
  • 4,2 M€ de subventions consommées
  • 2 M€ octroyés par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

 
>Amélioration énergétique : Résidence Hélène à Montataire : des aides pour 100 logements


En avril 2016, les copropriétaires de la résidence Hélène à Montataire, construite en 1974, ont décidé, après un vote, d’engager un important chantier de rénovation énergétique dans le cadre de l’OPAH. C’est la 1 ère copropriété en Picardie à bénéficier de ce dispositif. Le montant des travaux s’élève à 4,2 millions d’euros dont 1,3 M€ de subventions. Ces travaux doivent se traduire par un gain énergétique de 48 %. Seuls 100 logements sur les 228 de la résidence sont éligibles aux aides. Ces 100 logements bénéficiant de subventions s’ajoutent ainsi aux 165 logements concernés par l’OPAH (voir ci-dessus). Au total, ce sont 265 logements qui bénéficient ainsi de subventions.

 

> Logement intergénérationnel : les 1ères conventions

L’Agglomération Creil Sud Oise (ACSO) souhaite développer sur son territoire le logement intergénérationnel (une personne âgée accueille sous son toit un étudiant ou un jeune demandeur d’emploi à la recherche d’un logement). Si cette formule permet de rompre la solitude des personnes âgées, c’est aussi une cohabitation qui cultive la solidarité entre les générations. Pour ce faire, l’Agglomération a signé une convention avec l’association Khéops afin de mettre en place la mission d’accompagnement et de prospective des logements et des personnes. Après recensement des candidats à une cohabitation, les premières conventions d’hébergement ont pu être signées début 2016. Pour la mise en œuvre de ce projet, l’association Khéops a bénéficié d’une subvention de 4 000 €.

 

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedinPinterest

Partenaires

  • Adil de l'Oise
  • Adoma
  • Agence Nationale de l'Habitat
  • Citemetrie
  • Fédération Française du Batiment
  • Logement Francilien
  • Oise habitat
  • OPAC de l'Oise
  • Tandem immobilier
Inscription à la Newsletter
{emailcloak=off}