Envie de rester au courant des alertes sur le territoire ?
{emailcloak=off}
Accueil > Services aux habitants > HABITAT > Programme Opérationnel de Prévention et d’Accompagnement des Copropriétés (POPAC)

Le POPAC

La Roseraie - CREIL

Le POPAC est le Programme Opérationnel de Prévention et d’Accompagnement des Copropriétés.

> Le POPAC aide les copropriétés privées en difficulté

La Résidence La Roseraie à Creil a bénéficié du 1er dispositif de Programme Opérationnel de Prévention et d’Accompagnement des Copropriétés (POPAC) de Picardie.
Ce dispositif permet pour la première fois d’intervenir dans des résidences privées qui se dégradent afin d’éviter que les difficultés ne s’accentuent et ne deviennent insurmontables.
C’était le cas de La Roseraie qui compte 999 logements regroupant environ 3 000 habitants.


En 2015, Citémétrie a réalisé un diagnostic de gestion, social et technique sur cette résidence et en 2016, un plan d’actions en termes de communication a été défini afin d’accompagner les actions entreprises sur le terrain.
Le POPAC bénéficie d’une enveloppe de 180 000€ pour assurer un suivi-animation sur 3 ans (jusqu’au 1er février 2018). Cette somme est financée à environ 30 % par l’Agglomération, le reste par l’ANAH, le Département et la Région.

 

 

> Vivre ensemble : Le 1er forum de la copropriété avec un théâtre forum de l’Oise

L’Association des Responsables de Copropriété (ARC) et la compagnie «Nous n’Abandonnerons Jamais l’Espoir» (NAJE) ont mis en œuvre au début de l’année 2016 une première expérimentation visant à concevoir et à tester une proposition de théâtre-forum adapté aux problèmes spécifiques des copropriétés.
Organisé en partenariat avec l’Agglomération Creil Sud Oise ce théâtre-forum avait pour objectif de montrer une manière originale de dialoguer avec les copropriétaires.
La compagnie Naje a ainsi conçu et joué deux saynètes de théâtre forum mettant en scène les difficultés et les enjeux du « Vivre Ensemble » en copropriété : usage et appropriation des parties communes, tensions entre les intérêts individuels et les intérêts collectifs, etc.
Cette expérimentation, qui s’est déroulée le 12 mars 2016, a rencontré un vif succès (80 personnes et une dizaine de stands). L’ARC a perçu une subvention de 6 000 € .

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedinPinterest

Partenaires

  • Adil de l'Oise
  • Adoma
  • Agence Nationale de l'Habitat
  • Citemetrie
  • Fédération Française du Batiment
  • Logement Francilien
  • Oise habitat
  • OPAC de l'Oise
  • Tandem immobilier
Inscription à la Newsletter
{emailcloak=off}